Valorisation des tests génétiques et génomiques en France : défis actuels et dernières données probantes (en Anglais)

Les technologies de séquençage de nouvelle génération à haut débit ont vu leur utilisation augmenter dans la plupart des pays développés. La transposition des tests génomiques en pratique clinique remet en cause le modèle traditionnel de prise en charge médicale en France et soulève de nombreuses questions médicales, juridiques, éthiques, organisationnelles et financières. Afin de permettre à la population d'utiliser cette révolution à son avantage, la France a conçu le plan France médecine génomique 2025. Son objectif est d'améliorer la santé et la qualité de vie, d'organiser de nouveaux parcours de soins et de conseil, et de prendre des décisions en matière de couverture d'assurance. Il a également été conçu pour stimuler l'innovation et promouvoir la croissance économique en France en intégrant la médecine génomique dans le système de santé français. Ces questions peuvent être abordées par le biais d'évaluations développées pour aider le processus décisionnel dans un contexte de pénurie de ressources. Les économistes de la santé peuvent aider à résoudre ces problèmes d'allocation des ressources en mesurant l'impact de cette révolution technologique sur les patients, les soignants, les prestataires et le système de santé. Dans cet article, nous examinerons les défis associés à la mise en œuvre des tests génomiques en France. L'une des études pilotes du plan France médecine génomique 2025 sera présentée comme une illustration du rôle des économistes de la santé pour surmonter certains des défis de cette révolution technologique.

L'article est accessible via le lien.